Pâtisseriement vôtre

Les essais réussis (et ratés) d'une apprentie cuisinière

17 avril 2008

Réponse des pharmaciens à Edouard Leclerc

Sans_titre1

Comme il y a une vingtaine d'années avec les petites épiceries de quartier, Mr Leclerc tente de nous faire croire que les médicaments seront moins chers dans ses centres commerciaux.
Qu'en est-il aujourd'hui de ses promesses de nous vendre la nourriture moins cher? Les prix explosent et la seule concurrence se nomme "autres enseignes d'hypermarchés".... Si votre petit épicier de quartier n'avait pas été tué par Edouard, peut-être aurait-il pu limiter les hausses et en tout cas faire jouer la concurrence...
Car quand les pharmacies de quartier auront été tuées à coups de promotions sur la boîte de paracétamol, celles là même qui permettent aux petites mamies d'avoir du contact, des médicaments et de l'attention, il ne restera plus qu'Edouard, qui pourra à sa guise augmenter les prix des médicaments !

Essayons de voir à long terme, la pharmacie française est un secteur d'emplois, un gage de sécurité et de suivi pour vous patients, ne laissez pas le médicament devenir un bien de consommation, la santé doit rester auprès des professionels de santé !!!

Posté par 12mathou12 à 13:39 - Général - Commentaires [5] - Permalien [#]

Commentaires

    Et oui ...

    ... si l'on avait fait de même pour l'alimentation, la viande, le pain, l'essence, l'automobile ... on en serait pas là où on en ait aujourd'hui !!!
    Bientôt les cigarettes chez Leclerc ...
    Dans peu de temps, nous n'aurons plus aucun petit commerçant, ne serais-ce pas un peu de notre faute à tous ???
    Il est dommage que les gens ne bougent pas davantage mais si l'on "ose" la ramener on est "celle qui n'est jamais contente", alors ... continuons comme ça et allons droit dans le mur.

    Posté par silvia, 17 avril 2008 à 15:47
  • Je peux prendre cette image pour la faire passer sur mon blog ???

    Posté par silvia, 17 avril 2008 à 15:49
  • Je vis aux pays ou tout cela existe deja. Je n'approuve pas, en ce qui concerne l'automedication. Par contre, on en arrive de toutes facons a s'entendre dire de ne prendre que du paracetamol par les medecins...Quant aux pharmaciens, je ne me rappelle pas la derniere fois que les pharmaciens que j'ai vus m'aient demande pourquoi je voulais une boite de doliprane. Je continue de penser que les medicaments ne devraient pas etre en vente libre dans les supermarches, par securite, parce que le pharmacien devrait etre la justement pour "controler". Mais la realite n'est pas franchement celle-ci d'apres mon experience. Quant aux pris des medicaments, je n'en sais rien car c'est tres controle par les entreprises pharmaceutiques (ca, c'est mon domaine.
    Bref, je suis tout de meme de ton avis.

    Posté par Lolotte, 17 avril 2008 à 19:19
  • Il y a quelques années, j'ai tenu une petite épicerie. Obligé de fermer à cause des grandes surfaces qui se sont installées à proximité.Maintenant celles ci veulent vendre des médicaments. Savez vous pourquoi?
    Parce que ce secteur est très très lucratif.
    Comme le dit Sylvia, nous allons droit dans le mur.

    Posté par Marie Flo, 17 avril 2008 à 20:54
  • se faire soigner au supermarché.... et bientôt coiffer, épiler, radiographer, etc (puisque E.Leclerc nous propose déjà ses pompes funèbres, il peut tout se permettre). en tant que "petite" commerçante je connais bien le problème. mais que faire contre le pouvoir de l'argent ? pas se taire en tout cas !!!

    Posté par sandrine, 18 avril 2008 à 10:06

Poster un commentaire